Bagarre à l’Hôtel Intercontinental: voici pourquoi La DSP à saisi les téléphones des manifestants

    0
    15

    Membre de la Brigade anti-Sardinard, un mouvement des camerounais de la diaspora créé au lendemain de la présidentielle de 2018 au Cameroun pour contester la réélection de Paul Biya, l’activiste Martin Tajo est celui qui a conduit le coup d’éclat du 25 juin dernier à l’hôtel Intercontinental de Genève face à la garde rapprochée de Paul Biya. Il revient sur ces événements en exclusivité sur votre journal en ligne:

    Des informations font état d’une bagarre entre les membres de la Brigade anti-Sardinard et la sécurité présidentielle, racontez-nous ce qui s’est passé ce mardi 25 juin à l’hôtel Intercontinental à Genève en Suisse.

    Nous sommes stratégiquement entrés à l’intérieur même de l’hôtel dès que notre propre service de renseignement nous a mis au courant que Paul Biya devait déjà sortir de l´hôtel, directement après l´arrivée de l´ambassadeur du Cameroun (en Suisse, ndlr), à l´hôtel Intercontinental…

    Voilà qu’une fois à l´intérieur, puisque je savais par quel côté Paul Biya allait sortir, on convergeait vers là, et directement sa garde a commencé la violence.

    Nous avons déjoué tous les plan de la sécurité présidentielle. Ils étaient nombreux, certains dehors et d´autre dedans, au rez-de-chaussée et près des ascenseurs, mais ils nous ont juste retrouvé par surprise à l’intérieur….je garde confidentielle la stratégie utilisée pour pénétrer parce qu´on pourrait encore répéter et ça marche….voilà qu’une fois à l´intérieur, puisque je savais par quel côté Paul Biya allait sortir, on convergeait vers là, et directement sa garde a commencé la violence, nous avons répliqué, chacun à son niveau..ils était nombreux et sortaient un peu de tous les côtés. Après une bagarre d´une vingtaine de minutes, les soldats suisses sont venus et on a commencé les discussions. Après une heure de temps, nous sommes partis.

    Quel message aviez-vous à faire passer à Paul Biya et à sa suite?

    Paul Biya doit rentrer au Cameroun, vivre aussi dans la misère qu´il y a installé, on ne peut pas clochardiser le peuple, tuer, incarcérer volontairement les opposants etc..et ensuite on vient se balader en Suisse, zéro. Surtout qu´il est illégitime.

    Des informations font état de blessés parmi vous, comment vous sentez-vous?

    De petites blessures dans les deux camps, bien-sûr, moi par exemple, plus de 3 éléments étaient sur moi, raison pour laquelle tu vois dans la video comment il m´ont raclé par lacheté…mais je me suis rapidement relevé, je me battais aussi pour ne pas laisser mon téléphone sur des coups de poings, ils ont réussi à récupérer mes téléphones. L´un d´entre eux a vu son œil touché et quand la police belge arrive, son œil coulait. Pour l´instant, tout le monde se porte bien, en ce qui nous concerne.

    Quelles sont les actions que vous envisagez le 29 juin prochain à l’hôtel Intercontinental de Genève et comment vous y préparez-vous?

    On va juste manifester devant l´hôtel et lui demander de rentrer, sauf qu´il ne sera pas surpris…c´est annoncé, il y´aura du monde, mais nous l´avons surpris ce mardi…

    source:https://www.237online.com/bagarre-a-lhotel-intercontinental-la-dsp-a-saisi-les-telephones-des-manifestants-pour-exploitation/

    QU’EN PENSEZ-VOUS?

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    [gs-fb-comments]

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]