Cameroun : il reconnaît avoir violé sa nièce mineure

0

Une affaire révélée à l’étranger

Une affaire de viol et d’atteinte à la pudeur sur une mineure de 16 ans secoue le Cameroun. L’oncle de la jeune fille, Blessed Félix Mbong, est poursuivi pour ces actes criminels. Les viols ont commencé en 2010, lorsque la mère de la victime a confié sa fille de 12 ans à la garde de son frère. C’est seulement en 2022, lorsque la mère est rentrée au pays, que sa fille lui a révélé les abus subis pendant toutes ces années.

L’oncle reconnaît les viols

Interpellé par la justice camerounaise suite à la plainte déposée à l’étranger, Blessed Félix Mbong a avoué avoir abusé sexuellement de sa nièce mineure à plusieurs reprises. Ces actes criminels ont duré près d’une décennie. L’accusé risque une lourde peine pour ces crimes odieux.

Le procès reprend en octobre

Lors de l’audience du 19 septembre, l’accusé était présent sans l’assistance d’un avocat. Le procès a été renvoyé au 17 octobre 2023, date à laquelle le tribunal rendra sa décision. Cette affaire choque l’opinion publique camerounaise, qui attend une peine exemplaire pour punir la gravité des actes commis par l’oncle de la victime.

Par Célestin Ebongue, pour Cameroon Magazine

Mots clés : Cameroun, avoue, viol, nièce, mineure, justice, procès, abus, peine, actes criminels.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire