Cameroun: Ali Mohamadou et Mildred Kitang remportent la course de l’espoir du Mont Cameroun en 2021

0
97

La course s’est déroulée le samedi 27 février 2021 à Buea, la capitale de la région du sud-ouest du Cameroun.

Ali Mohamadou a bouclé le parcours de 38 km du stade Molyko Omnisport jusqu’au sommet du mont Cameroun et retour en 4 heures, 30 minutes et 46 secondes, sortant champion du général et premier dans la catégorie masculine. Il a souri à la maison avec un trophée et un prix en espèces de 10 millions de FCFA.

Le champion de l’année dernière, Godlove Gabsibuin, est arrivé deuxième pour remporter un prix en espèces de 7 millions de FCFA. Il est l’athlète le plus titré de la catégorie masculine avec un record de cinq victoires. Il est devenu champion en 2012, 2013, 2015, 2018 et 2020.

Le champion 2017, Fai Elvis Ndzedzeni, est arrivé troisième et est rentré chez lui avec un prix en espèces de 5 millions de FCFA. Kosge Herni du Kenya a terminé à la quatrième place tandis que Lyonga Essombe, fils de la reine de la montagne Sarah Etonge, a terminé cinquième.

Chez les femmes, Mildred Kitang, 25 ans, a remporté l’or, tandis que la gagnante de l’an dernier, Tata Carine, a terminé deuxième. L’athlète kenyan Jepkosegei Agness a terminé troisième. Comme leurs homologues masculins, les lauréates de la catégorie féminine sont rentrées chez elles avec respectivement 10, 7 et 5 millions de FCFA.

Les autorités de la Fédération camerounaise d’athlétisme ont déclaré que 516 athlètes avaient participé à la Course de l’espoir 2021. Avec 550 athlètes participant à la course l’année dernière, le décret de cette année est attribué à la pandémie COVID-19.

Malgré les restrictions de voyage du COVID-19, le nombre d’athlètes étrangers participant à la Race of Hope cette année est passé de 17 sur six pays en 2020 à 20 sur neuf pays en 2021.

«Nous sommes satisfaits de l’organisation de la course de cette année. Nous sommes également satisfaits de la performance. Nous sommes très satisfaits des délégations participantes. En 2021, nous aurons enregistré dix délégations », a déclaré Bernard Okalia Bilai, gouverneur de la région sud-ouest du Cameroun. «Les neuf délégations étrangères du monde entier ont donné à la compétition la couleur internationale qu’elle a toujours eue. Nous félicitons la fédération sportive. Nous remercions également les habitants de Buea qui sont venus en masse pour encourager les athlètes. « 

Motomby Mbome Emmanuel, président national de la Fédération camerounaise d’athlétisme, a déclaré que les athlètes kényans se sont engagés à fournir des surprises en 2022.

« Je suis heureux parce que nos athlètes ont montré qu’ils étaient sur les tracts tout ce temps et ce qui me rend plus heureux, c’est qu’un Kenyan a été l’une des trois finalistes dans la catégorie féminine », a-t-il déclaré. C’est une course internationale et c’est bien pour les athlètes étrangers de monter sur le podium. Nous nous attendions également à ce qu’un athlète masculin étranger fasse partie des trois premiers. En tout cas, nos athlètes ont montré qu’ils s’entraînaient très bien. Les Kenyans ont promis qu’ils reviendraient l’année prochaine pour défier les lauréats de cette année. « 

«La première promesse pour 2022 est que les prix augmenteront. Nous reconnaîtrons tous les vainqueurs de la course qui sont encore en vie », a conclu Motomby.



Source link

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]