Des employés dont un prétendu journaliste, mis à la porte pour faux diplômes au BUNEC

1
30

Prison après la libération? Des employés, dont un journaliste présumé, ont été licenciés du Bureau national de l’état civil (BUNEC) pour avoir de faux diplômes.

Ce qui avait longtemps circulé sous forme de rumeur a été confirmé lors de la 10e réunion ordinaire du conseil d’administration du BUNEC le 29 décembre 2020 dans la salle de concertation de la municipalité de Yaoundé. Le travail était présidé par PCA, Fai Yengo Francis.

Dans le communiqué final publié à l’issue de cette séance, on apprend que les administrateurs ont confirmé le licenciement de certains agents avec de faux diplômes et la nomination de certains salariés à des postes de responsabilité. «En ce qui concerne les contrefacteurs, il est actuellement proposé de les traduire en justice. Mais certains administrateurs s’y opposent, notamment ceux qui ont des protégés parmi les désormais anciens salariés qui ont été embauchés pour de faux diplômes », confie Gazeti-237, une source au BUNEC.

Lors des travaux de la 10ème session, le budget du Bureau National de l’Etat Civil pour l’exercice 2021 a été choisi pour un montant de 5 milliards 545 millions 855 milliers FCFA.

REF: gazeti237.net

QU’EN PENSEZ-VOUS?

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]