Départ à la retraite: La surprise du président

0
29

Un décret signé hier porte respectivement à 60 et 55 ans la fin d’activités des fonctionnaires contre 55 et 50 ans depuis 1994.

Même les principaux bénéficiaires n’ont pas vu venir ce qui s’apparente à un coup de maître au crépuscule d’une année qui aura particulièrement été difficile, en raison des effets néfastes de la crise sanitaire que traverse le monde en ce moment. Le décret présidentiel du 30 décembre 2020 portant harmonisation de l’âge de départ à la retraite des fonctionnaires a surpris plus d’un.

Maintes fois réclamée par les syndicats et autres corporations regroupant les fonctionnaires et agents de l’Etat relevant du Code du travail, le président de la République a accédé à cette demande. Désormais, ce sera 60 ans pour les fonctionnaires des catégories A et B relevant du Statut général de la fonction publique de l’Etat du 7 octobre 1994 modifié et complété par le décret du 12 octobre 2000. Il faut rappeler qu’aux termes des dispositions de l’article 123 dudit décret, l’admission à la retraite, marque la fin normale de la carrière du fonctionnaire et lui ouvre le droit à une pension payée par le Trésor public. Ainsi, les personnels des deux catégories citées plus haut étaient admis à la retraite jusque-là à 55 ans, conformément à l’article 124 du même décret. Egalement concernés par les dispositions de ce décret du président de la République, les personnels des catégories C et D. S’ils étaient jusqu’ici admis à faire valoir leurs droits à la retraite à 50 ans, ils bénéficient de cinq années supplémentaires et seront désormais appelés à jouir de ce privilège à 55 ans. Les effets du décret du président de la République s’étendent également aux personnels qui bénéficient actuellement d’une prolongation formelle d’activité en cours de validité.

L’autre bonne nouvelle de cette soirée du 30 décembre 2020 concerne les agents de l’Etat relevant du Code du travail. A la faveur d’un décret du Premier ministre, chef du gouvernement, ils bénéficient également de cinq années supplémentaires de travail. En effet, conformément à ce texte, l’âge de départ à la retraite des agents de l’Etat relevant du Code du travail est harmonisé à 60 ans pour le personnel des catégories 8 à 12 et à 55 ans pour le personnel des catégories 1 à 7. Il faut pour cela rappeler qu’aux termes du décret du Premier ministre, chef du gouvernement, signé le 8 mai 1992, les agents de l’Etat de la 8 e à la 12 e catégorie étaient appelés à faire valoir leurs droits à la retraite à 55 ans, alors que ceux de la 1ère à la 7e catégorie le faisaient à 50 ans. Des textes qui viendront certainement remobiliser les bénéficiaires tout en leur permettant d’envisager plus sereinement le départ à la retraite et faire corps avec le président de la République qui déclarait dans un discours face aux députés à l’Assemblée nationale le 20 juin 1987 : « La retraite n’est pas une sanction, c’est l’aboutissement normal d’une carrière passée au service de l’Etat ; elle correspond à une aspiration légitime au repos ».

REF:237online.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]