CAMTEL: le rêve brisé de Judith Yah Sunday

0
37

Le PDG de Camtel, qui a montré sa détermination à recouvrer au moins 95% de la dette, vient de subir un revers majeur en mettant 2020 sous le signe de la consolidation et de l’expansion. Le plan stratégique 2020 de Camtel était basé sur quatre éléments clés: les finances, les clients, les processus et les personnes. Le premier axe a atteint les objectifs suivants: la production de 115,2 milliards de Fcfa de ventes; le recouvrement d’au moins 95% de la dette et l’établissement du budget programme. Trois objectifs doivent également être atteints au niveau de l’axe client: «Fidéliser au moins 85% d’entre eux, satisfaire au moins 80% des clients et répondre au cahier des charges de l’Autorité de régulation des télécommunications (Art)», a fièrement annoncé le PDG. Fidèle au calendrier établi par l’autorité de tutelle lors de l’installation du 17 décembre 2018, la direction générale de Camtel s’inscrivait dans une politique de belles opportunités pour capitaliser sur le bien des citoyens et de leurs partenaires. Ces ambitions sont toutes réalisables, car l’opérateur de téléphonie mobile établi au Cameroun dispose de l’expertise et de l’infrastructure technique à sa disposition. Aujourd’hui, l’entreprise est représentée dans quatre systèmes de câbles sous-marins, dont les points d’atterrissage sont situés dans les villes de Douala, Limbé et Kribi. Il s’agit notamment de Sat3 (South Atlantic Telecommunications Cable 3 / South Africa Far East) à Douala, qui est entré en service en 2002 avec une capacité de 88 Gbit / s (gigabits par seconde), Wacs (West AfricaCable System)) d’une capacité de 14 Tbit / s (tera bits par seconde), mis en service à Limbé / Batoké en juillet 2015 par Ncscs (Nigeria Cameroon SubmarineCableSystems) basé à Kribi et opérationnel depuis janvier 2016 et alimente le réseau camerounais d’une capacité installée de 140 Gbit / s et enfin le Sail (South Atlantic Inter Link), dernière acquisition de Kribi par Camtel depuis novembre 2018, avec une capacité installée de 1,4 Tbit / s (Tera-Bit par seconde). Pacte d’intégrité À cet arsenal sous-marin, Camtel ajoute une épine dorsale nationale constituée de liaisons entre les villes et de boucles dans les grandes villes. Soit un point d’échange internet à Yaoundé et un autre à Douala. Cet outil stratégique consiste en une série d’emplacements de câbles en fibre optique interconnectés pour transporter des services multimédias à haut débit d’un point du réseau à un autre. Camtel gère un total d’environ 12 000 km de câbles optiques à travers le pays, couvrant les dix régions du pays. Ce dispositif a contribué à la réalisation de plusieurs projets gouvernementaux, dont les «Smart Cities» sous la direction de la Direction générale de la sécurité nationale, dont le centre de commandement a été inauguré le 20 août 2019.

A mettre également à l’actif de l’équipe conduite par Judith YahSunday, certaines actions fortes prises, au rang desquelles, le paiement à temps des salaires, l’amélioration des relations avec les banques et établissements financiers, la renégociation et le paiement progressif de la dette commerciale, la liquidation progressive de la dette sociale et de l’assurance des personnels, l’amélioration progressive de la qualité de service, tout comme la rédaction et la diffusion d’un code éthique et un pacte d’intégrité. La part belle est aussi faite au développement local et aux start-ups. Autant dire que ce désaveu du Minpostel vient inscrire un point noir dans les nobles ambitions que nourrissait la pauvre Dg.

REF: 237online.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]