Cameroun – Projet d’amendement à la loi électorale: la présidente de l’UDC exprime sa « satisfaction »

0
53

Dans un communiqué de presse envoyé à la presse le 24 février 2021, Patricia Tomaino Ndam Njoya soutient que tout amendement à la loi électorale resterait inefficace sans la révision de la constitution camerounaise.

L’Union démocratique du Cameroun (UDC) se félicite de l’intention du directeur général des élections du Cameroun (ELECAM) de proposer des modifications à la loi électorale. Son président national, Patricia Tomaino Ndam Njoya « Prendre connaissance de la note circulaire N 066 / NC / ELECAM / DGE du 19 FÉV 2021 », Exprimer « Sa satisfaction » via un communiqué de presse publié le 24 février 2021.

La veuve de l’ancien président SVP Adamou Ndam Njoya penser que«Il est clair que cela fait partie du début de la réflexion, de l’importance de la nation camerounaise par rapport à l’urgence de la modification de la loi sur le code électoral, en vue d’élections libres, justes et transparentes, d’engagements de paix et le développement durable « 

Elle rappelle que son parti a toujours invité ELECAM à mieux servir le gouvernement En s’identifiant comme le plus approprié des «  conseillers techniques  » dans le domaine des élections, en rapportant des informations, des données et des situations réelles sur le terrain où les départements sont ancrés, vus, et en vue de la meilleure organisation des élections, avant, PENDANT et après, selon les règles et les services électoraux nécessaires… etc ».

Mme Ndam Njoya rappelle que la révision de la Constitution du Cameroun, « Sans quoi, du fait des changements sociopolitiques, tout amendement à la loi électorale reste toujours inefficace, est également attendu »Il souhaite que les dispositions d’autonomie réelle, tant administrative que financière, d’ELECAM soient prises en compte dans le changement en question et réitère l’appel de l’UDC. La nécessité de la mise en place d’un système électoral consensuel, accepté et partagé par tous les acteurs et partenaires impliqués dans le processus, invite à une synergie d’actions des partis politiques, consistant en une revue et une harmonisation de leurs propositions respectives: la production d’une alternative la loi électorale, dès que possible que souhaité dans la circulaire, étant idéale ». L’UDC annonce que dans le cadre de cet exercice, le député du Mouvement progressiste travaillera avec lui.



Source link

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]