Incitations à l’investissement : le Cameroun approuve 248 projets d’une valeur de plus de 4 000 milliards de FCFA en 7 ans

0

(Investir au Cameroun) – Le 13 juillet 2021, le directeur général de l’Agence de promotion des investissements (API) a fait le bilan des 7 années de fonctionnement de cette structure publique chargée d’attirer les investisseurs dans le pays.  » Depuis 2014, année de la mise en œuvre effective des dispositions de la loi du 18 avril 2013, un total de 248 conventions ont déjà été signées entre l’Etat et le secteur privé, avec l’appui bienveillant de l’Agence de Promotion des Investissements. un volume total d’investissements projetés de 4048 milliards de FCFA et une estimation de 84 000 emplois directement prévus à créer » a-t-elle révélé.

A titre d’exemple, Marthe Angeline Mindja est intervenue lors d’une cérémonie de signature de six nouveaux accords permettant aux investisseurs de bénéficier des facilités prévues par la loi de 2013 d’incitation à l’investissement privé en République du Cameroun. Ce texte, révisé en 2017, accorde aux porteurs de projets d’investissement certaines exonérations fiscales et douanières sur une durée de 5 à 10 ans, tant en phase d’installation que de production.

« Grâce à la loi instituant des incitations à l’investissement privé au Cameroun, nous avons choisi d’investir au Cameroun plutôt qu’en Angola ou en Côte d’Ivoire, ciblant dans un premier temps un investissement de 13 milliards de FCFA. », fait confiance en 2017 à Guillaume Sarra, ancien directeur général adjoint des Brasseries du Cameroun, qui a fondé BVS, une société de production de vins et spiritueux.

retard d’allumage

Parmi les bénéficiaires de cette loi, on trouve également Tractafric Equipment, pour son usine d’assemblage de machines de génie civil à Kribi, dans la région sud ; Nestlé Cameroun, qui a investi 2,7 milliards de FCFA dans une nouvelle chaîne d’approvisionnement ; Actis Investment Fund au Royaume-Uni, qui a construit le Douala Grand Mall avec un partenaire local, s’est présenté comme la plus grande infrastructure de vente au détail et de loisirs en Afrique centrale.

Par ailleurs, outre ces quelques exemples tangibles, de nombreux projets éligibles aux avantages prévus par la loi camerounaise sur les incitations à l’investissement privé restent dans le tiroir. Ce retard dans l’allègement met en péril l’objectif de développement du tissu économique national sur lequel repose ce texte réglementaire.  » Quant aux résultats concrets qui existent déjà sur le terrain, 30 à 40 % des projets approuvés ont déjà démarré leur programme d’investissement ; leur implantation est progressive », avait reconnu le DG de l’API dans une interview au magazineInvestir au Camerounà partir de juin 2016.

Cependant, ce dernier a rappelé que la loi en question « prévoit, pour les nouvelles entreprises, un délai de 5 ans pour la phase d’installation et de 10 ans pour la phase d’exploitation ; et pour les entreprises existantes un délai de 5 ans pour réaliser leur projet d’investissement. Les gens ont tendance à oublier ce détail. La plupart des entreprises impliquées sont donc toujours dans les temps, soit cinq ans avant la phase d’installation. Ils s’installent donc, même si certains ont accéléré le processus.».

Brice R. Mbodiam

A lire aussi :

21-07-2021 – L’italien Enerray acquiert des installations pour construire une centrale solaire de 22 milliards de FCFA (30 MW) au Cameroun

18-12-2020 – Des investissements de 14,6 milliards de FCFA en vue au Cameroun dans l’agro-industrie, le bois, l’hôtellerie…

16/09/2019 – La Cameroonian Financial & Investment Corp envisage de construire une usine d’engrais à base d’eau de mer à Kribi

15-07-2021 – Tractafric Equipment obtient la défiscalisation de l’unité d’assemblage de machines de génie civil de Kribi

.

#Incitations #linvestissement #Cameroun #approuve #projets #dune #valeur #milliards #FCFA #ans

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire