Cameroun – Accès à l’énergie électrique: plus de 500 millions de FCFA pour la promotion des énergies renouvelables dans les régions du nord et de l’extrême nord

0
30


Ceci est financé par le gouvernement indien par le biais de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture.

Améliorer l’accès des communautés rurales aux sources d’énergie renouvelables dans le Nord et l’Extrême-Nord est l’objectif du ministère de l’Eau et de l’Énergie, qui vient de lancer le projet de promotion à Yaoundé: l’utilisation des énergies renouvelables.

Dans les deux régions ci-dessus, moins de 22% des ménages n’ont accès qu’à l’électricité, soit env. 78% en utilisant des lampes à pétrole ou du bois de chauffage. Le ministère de l’Eau et de l’Energie semble avoir trouvé une option appropriée pour compenser ce manque. Avec le soutien de l’UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture, Note de l’éditeur), 6000 habitants ces deux régions bénéficieront prochainement d’une formation à l’utilisation des énergies renouvelables.

6 000 personnes, dont 1 000 ménages, bénéficieront de ce projet dans les villes de Bibemi, Zina et Poli. Ils seront formés à l’utilisation des systèmes d’énergie solaire, aux techniques de fabrication de briquettes écologiques, aux techniques de fabrication de la biomasse, le tout pour permettre la disponibilité d’une énergie propre, abordable et plus efficace.« , Faites-leur savoir Valérie Nkue, directeur des énergies renouvelables au ministère de l’Eau et de l’Énergie.

Le programme de deux ans est financé par le gouvernement indien par le biais de l’UNESCO 1 million de dollars, ou un peu plus de 500 millions de Fcfa

L’UNESCO met en œuvre ce projet par le biais du Fonds de développement indien. Nous sommes très heureux de faire partie de ce projet qui, nous l’espérons, se développera à plus grande échelle dans les années à venir ici au Cameroun et dans les autres pays d’Afrique centrale.« , Indique Salah Khaled, Directeur régional de l’UNESCO pour l’Afrique centrale.

Le projet présente un triple avantage. Il améliorera le flux d’énergie en réduisant la déforestation et le changement climatique. Très prochainement, il couvrira les dix régions du pays. Certainement à cette époque, quand l’électricité est erratique, une aubaine.



Source link

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]