World news – France / Couvre-feu: « On a le droit de s’en écarter, alors faisons-le », lance un maire – L-FRII

0
10

Tenter {
if (localStorage.getItem (skinItemId)) {
var _g1;
_g1 = document.getElementById (‘g1-logo-inversé-img’);
_g1.classList.remove (‘Lazyload’);
_g1.setAttribute (‘src’, _g1.getAttribute (‘données-src’));
_g1 = document.getElementById (‘g1-logo-source-inversée’);
_g1.setAttribute (‘srcset’, _g1.getAttribute (‘data-srcset’));
}}
} catch (e) {}

Tenter {
if (localStorage.getItem (skinItemId)) {
var _g1;
_g1 = document.getElementById (‘g1-logo-mobile-inversé-img’);
_g1.classList.remove (‘Lazyload’);
_g1.setAttribute (‘src’, _g1.getAttribute (‘données-src’));
_g1 = document.getElementById (‘g1-logo-mobile-source-inversée’);
_g1.setAttribute (‘srcset’, _g1.getAttribute (‘data-srcset’));
}}
} catch (e) {}

Le maire de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) du mouvement Place Publique refuse de respecter le couvre-feu dans toute la métropole depuis 18 heures samedi si le gouvernement décide de se retourner contre les États-Unis lutter contre la propagation de Covid-19. «Nous continuerons d’ouvrir les écoles, les jardins d’enfants, les centres de loisirs et les centres d’accueil jusqu’aux heures d’ouverture normales. Car sinon, ce sont toujours les plus démunis qui boivent », a déclaré la mairie samedi 16 janvier sur franceinfo.

« Tout le monde à 18 heures partout en France pense être diplômé », a plaisanté Hervé Guihard sur la volonté du Premier ministre de « graduer » la réponse à l’épidémie, ajoutant qu’il allait donc « allumer » un « diplômé raisonnable » mais sur le territoire « .

Dans sa ville a le nombre de séjours hospitaliers en USI a augmenté de 50%. « C’est vrai, mais on est passé de 0 à 2 en USI. On n’est pas encore dans une zone en crise. Si on était en crise, j’aurais ça Aucune réaction du tout. « Hervé Guihard est donc déterminé à ne changer aucune règle dans sa communauté, d’autant plus qu’il manque » d’agents « car parmi ces agents il y a » aussi des personnes vulnérables « .

 » Nous avons le droit de émettre une exemption sen, faisons-le », lance le maire de Saint-Brieuc, qui« permet à toutes les familles de mieux s’organiser, de continuer à vivre un peu mieux et de s’occuper de leurs enfants. un peu plus tard « et qui » en profitera pour faire ses courses un peu plus tôt et se rendre dans les quelques magasins qui sont ouverts et qui vous aideront « .

Franceinfo rapporte que ce couvre-feu, selon le gouvernement en concertation avec le un élu local a été imposé. Pas correcte! « Absolument pas », souligne Hervé Guihard. «J’ai beaucoup de respect pour notre préfet, avec qui nous travaillons très bien. Si nous avions échangé, nous aurions trouvé une mesure appropriée. « Selon lui, » les préfets n’ont aucune liberté. Ils agissent sur ordre de l’État et c’est leur travail. Cependant, il n’y a pas de dialogue sur cette proportionnalité à laquelle notre premier ministre fait allusion et qui n’a pas lieu sur le territoire. Seule la fenêtre temporelle lui est proportionnelle. « 

Ref: https://l-frii.com