World news – FR – Puissante explosion dans un bâtiment appartenant au Hezbollah

0
11

OLJ / le 22 septembre 2020 à 15h29

Une forte explosion s’est produite mardi après-midi dans le village de Aïn Qana, au Liban-Sud. Plusieurs personnes auraient été blessées. REUTERS/Stringer

Une forte explosion s’est produite mardi après-midi dans le village de Aïn Qana, au Liban-Sud, provoquant un incendie et une épaisse fumée noire. Selon les premiers éléments relayés par plusieurs agences de presse et journalistes, la déflagration a eu lieu dans un bâtiment appartenant au Hezbollah, mais il n’était toujours pas clair s’il s’agissait d’un entrepôt d’armes ou de la maison d’un cadre du parti. Contactés par L’Orient-Le Jour, plusieurs responsables du Hezbollah étaient injoignables.

Evoquant un « accident », une source proche du parti chiite a indiqué à l’AFP qu’il s’agissait « d’un site du Hezbollah ». Un habitant du village de Aïn Qana a évoqué une maison faisant office de « centre du Hezbollah », et précisé que des membres du mouvement ont bouclé le secteur. Selon les « informations préliminaires » d’une source militaire citée par l’agence, il s’agit d’un « site du Hezbollah ».Une source au sein des services de sécurité, citée par l’agence Reuters, a de son côté indiqué qu’une cache d’armes appartenant au Hezbollah a été détruite par l’explosion à la suite d’une erreur de manipulation. La déflagration a fait plusieurs blessés, ont précisé plusieurs sources au sein des services de sécurité, sans pouvoir fournir un bilan précis.

Notre correspondant au Liban-Sud Mountasser Abdallah a lui aussi indiqué que l’explosion s’est produite dans une maison appartenant à un membre du Hezbollah. Selon lui, il n’était pas clair pour le moment si la maison était habitée. La déflagration s’étant produite dans un quartier résidentiel, une vingtaine d’habitations ont été endommagées, toujours selon notre correspondant.

Le journaliste Salem Zahran, proche du 8 Mars, a, lui, souligné sur son compte Twitter que l’explosion est due à un incendie dans un centre où étaient stockées des munitions remontant à la guerre.

حريق #عين_قانا ناتج عن انفجار مركز لتجميع قذائف مخلفات الحرب ولا سقوط لضحايا او جرحى و الاضرار مادية فقط.. pic.twitter.com/G9o2kJfmhp

Selon l’Agence nationale d’information (Ani, officielle), depuis la matinée et jusqu’au moment de l’explosion, d’intenses survols israéliens, à l’aide d’avions de guerre et d’espionnage, ont été enregistrés dans les régions de l’Iklim al-Touffah et Nabatiyé. D’après la directrice du centre de recherches Carnegie à Beyrouth, Maha Yahya, la déflagration a été entendue jusqu’à la ville de Saïda, située à plusieurs kilomètres de cette bourgade. Plusieurs images partagées sur Twitter montrent une épaisse fumée noire et des débris jonchant le lieu où la déflagration s’est produite.

Une forte explosion s’est produite mardi après-midi dans le village de Aïn Qana, au Liban-Sud, provoquant un incendie et une épaisse fumée noire. Selon les premiers éléments relayés par plusieurs agences de presse et journalistes, la déflagration a eu lieu dans un bâtiment appartenant au Hezbollah, mais il n’était toujours pas clair s’il s’agissait d’un entrepôt d’armes ou de la…

À nous d’assurer une information de qualité et à vous, cher lecteur, de nous soutenir en vous abonnant.

Vous acceptez de recevoir nos newsletters et nos offres. Vous pouvez
vous désinscrire à tout moment.*

Par la création de ce compte, vous reconnaissez avoir pris connaissance
des conditions générales d’utilisation et de la politique de confidentialité et vous les acceptez.

Vous avez déjà un compte L’Orient-Le Jour ? Je me
connecte

Probablement dû à des soudeurs, et les victimes ne sont, apparement, pas importants alors on nie leur existence…

Chers lecteurs, afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L’Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d’oeil à notre charte de modération.

Votre commentaire n’a pu être envoyé car il fait plus de 1 500 signes.Veuillez le réduire et le renvoyer.

Probablement dû à des soudeurs, et les victimes ne sont, apparement, pas importants alors on nie leur existence…

Ben oui…!…le Hezbollah fait partie de notre population…donc il faut en accepter toutes les conséquences: mort, destructions, explosions « d’anciennes munitions » cachées dans des habitations, bloquage pour obtenir un ministère lucratif…et autres réjouissances spéciales offertes par la résistance divine !!! – Irène Saïd

En vous abonnant à L’Orient-Le Jour, vous contribuez à préserver son indépendance financière et donc éditoriale


SOURCE: https://www.w24news.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici: EBENE MEDIA TV

Vidéo du jour:

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]