World News – FR – Projet de loi « Sécurité mondiale »: le Défenseur des droits constate des « risques considérables » pour les libertés

0
13

Attentat à la bombe de Conflans: «Il a dit que c’était mieux Être coincé seulement pour manquer la prière »Abonnés

Cérémonies religieuses interdites, le Conseil d’État doit trancher entre liberté de culte et risque sanitaire

Blanquer annonce les arrangements pour le bac et ouvre la porte aux demi-groupes au lycée Abonné

Pap Ndiaye: « L’attitude de Trump est une remise en question de la démocratie jamais vue dans l’histoire des États-Unis » Abonnés

Déchets nucléaires: l’équivalent d’un « terrain de football trois fois plus haut que la tour Eiffel », rien que pour les abonnés européens

Pourquoi les fenêtres du centre de dépouillement par correspondance de Detroit ont-elles été barricadées?

Le projet de loi « sécurité globale » était déjà controversé L’avis rendu ce jeudi par la Défenseuse des droits, Claire Héon, ne s’éteindra pas L’autorité administrative indépendante a estimé que le texte actuel… déposée le 20 octobre par LREM et son allié Agir, et examinée depuis mercredi par les députés…, posait «des risques considérables» sur la liberté «d’informer et le droit à la vie privée»

Dans le viseur du Défenseur des droits, l’article 24 du projet de loi, qui prévoit la création d’une nouvelle infraction visant à sanctionner l’utilisation malveillante d’images des forces de l’ordre Une disposition qui a fait beaucoup de réaction à gauche, la La députée LFI Danièle Obono estimant que cette disposition si elle était adoptée, empêcherait l’identification des auteurs de violences policières Même peur parmi les militants de la police anti-violence et plusieurs journalistes qui dénoncent, comme David Dufresne, « une violation sans précédent de le droit d’informer « 

« Il s’agit de protéger ceux qui nous protègent », a déclaré Jean-Michel Fauvergue en début de semaine, ex-patron du Raid et co-rapporteur du projet de loi Pour lui, cette disposition vise à « interdire leur dénonciation sur les réseaux sociaux « où ça pourrait être jeté » dans la pâte «  » Les journalistes pourront toujours faire leur travail, on ne veut que sanctionner les actions malveillantes « , a poursuivi Jean-Michel Fauvergue au début de l’examen du texte dans la loi Comité La droite veut renforcer davantage le texte

Sauf que sur ce point précis, Claire Hé don, la Défenseure des droits, a tranché: il y a risque d’obstacle au contrôle des forces de sécurité ©, de non-respect du principe de l’égalité des des peines et des peines et d’atteinte aux libertés d’information et de communication « 

Dans ce document de sept pages, Claire Héon souligne que « l’information du public et la publication d’images relatives aux interventions policières sont légitimes et nécessaires à l’opération démocratique » Un joli revers pour l’exécutif, et en particulier Gérald Darmanin, qui a fait le tour des médias pour défendre ce projet de loi et cette mesure précise

Claire Hé don évoque également d’autres dispositions du texte, à savoir l’éventuelle possibilité de consulter les images des caméras de vidéo protection, là ???? utilisation en temps réel des images des caméras de police des piétons et utilisation des drones comme outil de surveillance « Ces données peuvent avoir un caractère personnel, et que leur accès doit être entouré de toutes les précautions permettant le respect du droit à la vie privée » , indique-t-elle dans son rapport Ces mesures ont précisément fait l’objet de vives critiques de la part d’associations de défense des libertés comme Quadrature du Net, qui dénonçait la « surveillance générale » « .

En plus de ces points litigieux, le projet de loi prévoit un renforcement de la répression contre les personnes reconnues coupables d’agression contre les forces des États-Unis ordonnance, en limitant le bénéfice des mesures de réduction de peine, ou des restrictions à la vente et à l’utilisation des feux d’artifice Plus de 400 amendements, dont une trentaine du gouvernement, doivent être examinés par le Comité des lois, avant son passage en chambre, à partir du 17 novembre

Joe Biden pas si loin de la Maison Blanche, nouvelles restrictions sanitaires, l’Europe se reconfigure l’essentiel de l’actualité de ce jeudi

051120

Lâ ???? nouvelles
Président américain Près de trente-six heures après le scrutin, impossible de connaître le nom exact du locataire de la Maison Blanche pour le

041120

Sans masque mais avec beaucoup de confiance en leur candidat, plus d’une centaine de républicains ont assisté à la soirée électorale dans un bar près de Detroit

301020

Le choc, la colère, puis l’heure des questions Que peuvent dire les enseignants à leurs élèves après le meurtre d’un des leurs? Comment adapter leur

041120

L’actualité américaine
Élections Le démocrate Joe Biden mettra-t-il fin à l’ère Trump en se rendant à la Maison Blanche? Le milliardaire laisserait à son successeur

291020

Condamné mercredi par le tribunal de Paris, l’Etat devra indemniser onze jeunes adultes victimes de violences policières, de contrôles d’identité et d’arrestations illégales © légitimes alors qu’ils étaient mineurs, entre 2014 et 2016

041120

Face aux attentats terroristes islamistes et à la prolifération des fanatismes identitaires, le gouvernement s’oppose à une stratégie de choc contre le monde de la connaissance

021120

Des personnalités publiques françaises apportent leur soutien aux signataires tunisiens (intellectuels, artistes, journalistes) d’une pétition aujourd’hui en danger dans leur pays pour avoir dénoncé © les assassinats perpétrés en France au nom de l’islam

021120

Dans plusieurs villes, des manifestations spontanées ont éclaté contre les mesures sanitaires. Les manifestants, parfois violents, viennent d’horizons très différents et ne marchent pas côte à côte

281020

Ciblée par Gérald Darmanin après l’assassinat de Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine, l’ONG islamique était sous surveillance depuis des années Son président demande l’asile politique en Turquie

021120

L’adaptation de la loi doit figurer parmi les pistes de réflexion contre les attentats, sans contourner les valeurs fondamentales de nos démocraties

Projet de loi, Jean-Michel Fauvergue, Alice Thourot

Actualités du monde – FR – Proposition de loi « Sécurité globale »: le Défenseur des droits constate des « risques considérables » pour les libertés


SOURCE: https://www.w24news.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]