World News – FR – Le beau braquage de Lous et des Yakuza

0
24

C’est une fille longue et élancée qui se jette sur un fauteuil, les pieds se balançant gracieusement, agitant ses mains fines couvertes de gros anneaux… Sous sa perruque orange vif, ses yeux sont carbonisés et son visage peint en noir traits Chaque matin, après sa séance de méditation quotidienne, elle trace sur sa peau des symboles représentant son humeur, rappelant les tatouages ​​des femmes berbères « Je suis trop polyvalente pour avoir un tatouage permanent », assure-t-elle d’une voix étonnamment profonde Aujourd’hui sur son front elle a dessiné une silhouette les mains levées vers le ciel « C’est le geste que tu fais quand tu es extrêmement heureuse et quand tu es très triste: c’est ma vie, entre extase et désespoir », explique-t-elle

Marie-Pierra Kakoma a voulu être l’une des rares femmes noires à percer dans la chanson française Mission accomplie, dès la sortie de son premier single, « Dilemma », dont le clip, réalisé par Wendy Morgan (qui a travaillé avec Janelle Monae, The Kills ), a été vue près de 100 000 fois sur YouTube, cinq jours après sa sortie l’année dernière, alors que personne n’avait entendu parler d’elle Aujourd’hui, la vidéo a plus de 6 millions de vues Renommée Lous («âme» à l’envers), accompagnée d’une armée de écrivains, artistes, réalisateurs, attachés de presse (sa yakuza), elle est la découverte musicale de l’année Souvent comparée à Angèle (parce qu’elle est jeune, pétillante, belge, et chante la pop française) et à Aya Nakamura (« on n’a rien en commune sauf être noire », dit-elle), Lous est difficile à boxer Sa voix est claire, jeune, candide Ses mélodies pop, variété, hip-hop, R&B… Elle écoute de la musique classique en faisant des versions latines à la maison (sa passion ) ainsi que du rap en mettant l’une de ses multiples perruques Icône de la mode, son look change tous les jours «Mon humeur se reflète dans mes vêtements, mon style, ma façon de me tenir, de sourire… Gothique quand je suis triste, colorée quand je suis heureuse Tu peux me lire comme un livre ouvert , Je n’ai pas besoin d’un mystère, je ne garde rien de secret je suis un auteur, mon travail est basé sur la transgression de la vie privée Surtout, j’ai grandi dans le village, dans le village, où rien n’est privé de toute façon « , dit-elle

A 24 ans, cette fille de médecins née au Congo, a vécu au Rwanda et a étudié la philosophie en Belgique (elle lit toujours Platon tous les jours) « Mon père m’a toujours poussé à être la meilleure Son père lui a dit: » Même si tu être cordonnier, être le meilleur cordonnier du village«Mes parents viennent du village et ils sont devenus médecins, mon père a étudié dix-sept ans et ma mère quatorze! J’étais un enfant perfectionniste satisfait: j’ai toujours réussi à tout Jusqu’à ce que je commence la musique Pour eux, la musique était un passe-temps Et les cinq premières années ont été très dures Ma famille m’appelait l’échec Ma mère se demandait ce qu’elle avait fait au paradis pour mériter ça Ça me torturait J’ai coupé les liens avec eux après avoir quitté l’école », confie-t-elle Elle entretient donc des sentiments contradictoires pour la musique, explorés dans sa chanson « Dilemma »

Elle s’est ensuite retrouvée dans la rue pendant des mois, expulsée par sa famille, peu de temps après avoir été violée (un épisode grossièrement décrit dans la chanson « 4 heures du matin »). Elle se souvient: « C’était très dur, horrible Même avec les règles, l’hygiène dans la rue est très compliquée à entretenirIls m’ont tout volé, frappé Sans parler de la malnutrition j’ai déjà perdu espoir, mais je crois aussi au destin Ma vie a été très sombre, mais aujourd’hui je vis ma meilleure vie, je suis trop heureuse La musique m’a mis à la rue, mais aussi m’a mis ici , pour parler avec vous… »

Une histoire dévoilée dans son premier album Gore, réalisé par El Guincho, le producteur de Rosalia (la nouvelle star du flamenco) Creation of the Trans cette année (Yann Tiersen, Katerine, Stromae et Jeanne Added s’y sont rendus à leurs débuts) , son dilemme est entre « la lumière et l’obscurité, la paix et la joie, la solitude et les autres « Seule, elle ne sera plus

Le festival a notamment récompensé «Partisan» et «Red Light» à l’occasion d’une cérémonie qui a clôturé une édition parfaitement gérée

Au Festival Lumière, rencontre avec l’acteur danois au physique de granit, qui trouve le réalisateur de « La Chasse » pour un nouveau rôle risqué

007 Plus qu’un numéro, une marque de fabrique, un passeport pour l’aventure, un distributeur de billets, un super-héros en smoking Son nom est Bond, James Bond, et depuis 1962 le grand écran vibre au rythme de ses tribulations et de ses interprètes Notre mission sur ce numéro spécial: aller au-delà du phénomène commercial pour sonder la nature profonde de l’espion créé par Ian Flemming

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu du Point inclus dans votre offre

Pour ce faire, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte

Lous et les Yakuza

Actualités du monde – FR – Le magnifique braquage de Lous et des Yakuza



SOURCE: https://www.w24news.com/news/world-news-fr-le-beau-braquage-de-lous-et-des-yakuza/?remotepost=426113

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici: EBENE MEDIA TV

Vidéo du jour:

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]