World News – fr – La pauvreté offre aux familles des «choix impossibles»

0
7

La pauvreté sociale offre aux familles des «choix impossibles»

ASSEMBLÉE ASSISTÉE SOCIALE 14 millions de personnes en 2019

Publié le 12/11/20 à 12:54
– Mis à jour le 12/11/20 à 12:54 PM

Le Secours Catholique, dans son rapport annuel sur la pauvreté, prévient que certaines familles sont confrontées à de lourdes charges et à des ressources insuffisantes.
L’association note en particulier les «choix impossibles» qu’ils sont poussés à faire, par exemple «Payer la cantine ou louer? Manger ou porter?»

L’association a aidé 14 millions de personnes en 2019, dont plus de 650000 enfants Le niveau de vie moyen de ces personnes est de 537 euros, bien en dessous du seuil de pauvreté fixé en 2018 à 1063 euros

Pour son rapport annuel sur la pauvreté en France, publié jeudi qui recueille des données de 2019 (et donc avant la crise du Coronavirus), l’Institut Secours Catholique a « étudié en détail » un budget 3 La présidente de l’association, Véronique Fayette, a expliqué que 000 familles sont affiliées à l’association Après déduction des dépenses limitées (loyer, factures d’eau et d’énergie, assurances, etc.), la moitié des personnes vivent avec moins de 9 euros par jour. Ce «repos pour vivre» devrait financer la nourriture, les vêtements, les produits d’hygiène, etc.

« Avec des budgets très serrés et en dessous du minimum de vie décente, les personnes avec lesquelles le Secours Catholique se réunit quotidiennement sont obligées de faire des choix impossibles », selon le rapport, « Beaucoup devraient donner la priorité aux dépenses alimentaires en raison de l’incapacité de payer le loyer ou les factures. » Véronique Fayette explique: «Le reste des vivants devrait payer pour les loisirs, mais beaucoup n’en ont plus.» Par exemple, j’ai rencontré des mères marseillaises qui m’ont dit qu’elles ne faisaient plus de cadeaux pour les anniversaires d’enfants, qu’elles ne fêtent plus parce qu’elles ne peuvent plus. Supporte-le, dit-elle

Véronique Fayette affirme que «la crise actuelle augmentera la pauvreté et les inégalités.» «De nombreuses personnes qui étaient dans un état de grave faiblesse économique sont tombées dans la pauvreté. La situation est tragique.» Les familles ont notamment souffert de la fermeture des cantines scolaires lors de la première période de A d’énormes coûts supplémentaires dans les familles avec 2,3,4 enfants », explique le président De plus, « Les personnes qui dirigeaient des petits boulots ont vu leurs ressources disparaître »

Le Secours Catholique veut un « socle social qui protège tous » et appelle à la création d’un revenu minimum garanti, qui pourrait atteindre 893 euros (50% du niveau de vie moyen) et l’association plaide pour qu’il soit accessible aux jeunes dès 18 ans et aux étrangers à Obtention d’un permis de séjour, « Shaaban souffre en particulier de la pauvreté »

23/10/20 | Génération 2000

11/03/20 | solidarité

5/11/20 | Revenu minimum

Choisissez Approuver © Copyright 20 minutes – Présence en 20 minutes certifiée par l’ACPM

Secours Catholique, Pauvreté, Véronique Fayet, France

World News – FR – La pauvreté place les familles avant les «options impossibles»

Source: https://www.20minutes.fr/societe/2906895-20201112-precarite-pauvrete-place-familles-face-choix-impossibles-deplore-secours-catholique

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici: EBENE MEDIA TV

Vidéo du jour:

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]