World news – Covid-19: Roubaix entame sa campagne de tests lundi, avec la version anglaise en vue

0
19

Science et avenir

santé

Par

AFP

9 janvier 2021 à 10h08

Une vaste campagne de dépistage de Covid-19 à l’aide de la PCR et des tests d’antigènes débutera lundi à Roubaix et sera accompagnée d’un séquençage pour identifier la présence possible de la variante britannique du coronavirus, une cause majeure de préoccupation dans celui-ci En début d’année.

Après Le Havre et Charleville-Mézières, où le nombre de visiteurs s’est avéré assez faible, et avant Saint-Etienne, Roubaix sera le théâtre d’une campagne de tests jusqu’au 16 janvier, avec six centres de dépistage gratuits sans L’ordonnance est mise à la disposition de la population.

A moins qu’un objectif chiffré ne soit avancé, « nous nous sommes donné la possibilité d’accueillir plusieurs centaines de personnes par jour et par lieu », a déclaré à l’AFP Jean-Philippe Dancoine, député de la Santé dans cette ville d’environ 97 000 habitants.

Deux semaines après les vacances, la campagne devrait lui permettre de savoir si elles ont aggravé la situation, alors que les données actuelles montrent un taux d’incidence (nombre de nouveaux cas « assez correct » sur sept jours pour 100 000 Résidents) autour de 150, loin de l’augmentation à plus de 1 100 en octobre.

Les personnes qui s’inscrivent au test sont soumises à un double test, «un test antigénique immédiat et un test PCR classique, dont les résultats sont reçus 12 heures plus tard « qui peut être utilisé pour comparer les résultats des deux types de tests, M. Dancoine.

« Nous saurons si nous sommes en phase de développement ou non, si les tests d’antigènes sont efficaces ou non dans la population générale, et s’il existe de nouvelles souches plus dangereuses que ce que nous avons déjà » , ajoute le professeur Philippe. Froguel, généticien et membre du comité de pilotage de cette campagne, alors que les variantes britannique et sud-africaine du coronavirus sont très préoccupantes.

En effet, «tous les échantillons positifs feront l’objet d’analyses complémentaires pour déterminer la présence éventuelle du variant anglais». Selon les déclarations de l’ARS des Hauts-de-France.

Ces échantillons sont d’abord analysés une seconde fois avec un test PCR au CHU de Lille puis « pour séquençage et analyse de référence pour détecter la variante anglaise envoyé au Commissariat à l’énergie atomique (CEA) « .

Une autre campagne massive de criblage, dans laquelle seuls des tests antigéniques et deux phases d’une semaine chacune sont réalisées, doit débuter le 13 janvier à Saint-Etienne.

Votre adresse sera utilisée pour envoyer les newsletters qui vous intéressent. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, mise à jour par la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant en écrivant à l’adresse abonnements @ Sciencesetavenir .fr

Votre adresse sera utilisée pour envoyer les newsletters qui vous intéressent. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, mise à jour par la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant en écrivant à l’adresse abonnements @ Sciencesetavenir .fr

Ref: https://www.sciencesetavenir.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]