Weltnachrichten – FR – Passages à tabac par la police: l’IGPN et le préfet Lallement sont dénoncés par la gauche et une partie de la majorité

0
18

. .

Protocole du chirurgien: « Au téléphone, je suis insulté à cause d’une perte. Programmation médicale. je comprends . . . Abonnés

Est-il vrai que la pauvreté et les inégalités ont diminué en 2019 lorsque Olivier Vé s’est présenté?

Non, l’analyse des eaux usées ne montre pas que le couvre-feu n’a pas affecté la contamination des abonnés.

« insupportable », « terrible », « sale » . . . Selon une enquête publiée par Loopsider, qui montre des photos de l’un des trois policiers battus, la classe politique a dénoncé un nouvel épisode de violence policière, des voix s’élevant à la majorité. Pour Aurore Bergé, députée LREM des Yvelines, « ce qui s’est passé est intolérable et inexcusable. Cela mine le travail essentiel de nos forces de l’ordre. « . Des images « insoutenables », qui ont également été dénoncées par la ministre Elisabeth Moreno: « Il ne doit y avoir aucun doute sur le rôle et la responsabilité de nos forces de l’ordre. J’attends que ces faits soient examinés », a tweeté le ministre chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes. Â € œNos forces de l’ordre doivent être exemplaires. Ce qui s’est passé est absolument insupportable », a répondu Yaël Braun-Pivet, députée LREM des Yvelines et présidente de la commission juridique de ce pays.. ?? Construit. L’assistant macroniste de l’Indre, François Jolivet, a appelé à « l’intransigeance » quand « les policiers ne sont pas dignes de l’uniforme ». .

L’eurodéputé Stéphane Séourné, proche du chef de l’Etat, a dénoncé les « scènes choquantes » sur Twitter: « Il est temps pour le préfet de police d’amener ceux qui obéissent à la loi à le faire eux-mêmes suivre. »Après la publication des vidéos, le ministre de l’Intérieur, Görald Darmanin, a déclaré que l’IGPN avait été confisqué et a demandé au préfet de police de Paris de » suspendre les policiers concernés par mesure de précaution « . Il « souhaite que la procédure disciplinaire puisse être menée dans les plus brefs délais ».

Insuffisant, juger les contradictions. « Nous supposons que l’IGPN sera confisqué et ne changera rien », écrit Eric Coquerel, député rebelle de Seine-Saint-Denis. Ceux qui ont tout couvert restent assis, y compris le préfet Lallement. La police doit être complètement remaniée. « Ces images ne garantissent pas que justice sera rendue car l’IGPN n’est pas indépendant », a déclaré Julien Bayou, secrétaire national à l’écologie européenne – les Verts.

Dans l’enquête publiée par Loopsider, Michel affirme que l’homme attaqué par la police a été insulté et traité de « sale nègre » à plusieurs reprises. « Non durable. Insupportable. Scandaleux. Il est temps de sortir du déni. Il y a des gens racistes dans la police qui n’ont rien à voir avec ça », indigné Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste. « Images graves et terribles. Toute la lumière doit venir le plus vite possible. Le ministre doit être transparent et exiger justice », demande le député PS et porte-parole Boris Vallaud. « Ce ne peut être et ne sera jamais la police de la république, a affirmé David Cormand, eurodéputé et ancien secrétaire national d’EE-LV. Ces criminels racistes n’ont rien à voir avec notre fonction publique pour protéger les citoyens. Â

Plusieurs députés rebelles ont également vivement réagi. Clémentine Autain dénonce des « images insupportables ». « Jusqu’à quand les » forces de l’ordre « maintiendront-elles cet ordre des forces armées? », Demande l’élu (LFI) de Seine-Saint-Denis. « Le sinistre préfet Lallement et sa milice en plein air », écrit Loïc Prud, député de la LFI pour la Gironde. Certains réclament la démission du préfet de Paris. Le député de North Ugo Bernalicis insiste sur les problèmes liés à la formation des policiers: « Quand passons-nous au moins deux ans de formation policière initiale avec l’éthique comme thème central de la formation? »

Terrible preuve de la vitalité du droit de filmer les actions de la police. Ces photos ne concernent pas une police républicaine, mais une milice barbare qui a dérapé. Le préfet Lallement doit partir. La police doit être remise en main. #Michel #ViolencesPolicieres https: // t. co / 3bVgWtMdoH

Étant donné que la loi sur la sécurité globale et son article 24 controversé ont suscité des critiques, l’opposition considère les nouveaux films sur la violence policière comme un argument de poids dans la nécessité de pouvoir filmer librement les forces de l’ordre.. « Ces flics jugeront sans doute que cette prolifération » porte atteinte à leur intégrité psychologique «  », a plaisanté Eric Coquerel.. . « Sans ces images, c’est l’assurance de l’impunité », a affirmé Julien Bayou. Argument du chef des socialistes, qui estime « qu’une fois de plus c’est la vidéo qui peut être jouée avec des mensonges [. . . ] Sans vidéo, Michel serait l’attaquant et la police en serait la victime ». Olivier Faure a réitéré mardi sa demande de retrait de l’article 24, qu’il a jugé être un « liberticide ». Â

Violences policières, 900 € par mois pour les travailleurs précaires, hommage à Daniel Cordier. . . Les nouvelles de ce jeudi

26e. 11. 20e

Suite à un nouveau scandale découvert par le média vidéo « Loopsider », le défenseur de droite appelle ce jeudi à ouvrir une enquête sur l’attentat d’un producteur de musique policier à Paris.

24. 11. 20e

Lorsque nous avons répondu ce mardi aux vidéos de l’évacuation forcée du camp de la Place de la Ré publique à Paris par la police, de nombreuses voix de gauche ont demandé le retrait de la loi «Libertés» que la loi «sécurité globale» imposait Diffuser de telles images serait désavantageux.

23. 11. 20e

Des milliers de personnes ont manifesté samedi contre cette loi, qui représente une marche supplémentaire dans le massacre de la liberté et la dérive autoritaire du gouvernement, estime Eric Coquerel, député de La France Insoumise de Seine-Saint-Denis.

26e. 11. 20e

Après les violences policières contre un migrant et les journalistes de Brut, le ministre de l’Intérieur a ordonné mardi un rapport à l’IGPN dans les 48 heures. «Libération» a documenté la violence sur laquelle ce rapport est destiné à se concentrer.

25ème. 11. 20e

À suivre aujourd’hui
la mobilisation. Plusieurs réunions se tiendront ce mercredi à l’invitation d’un collectif de syndicats, partis et associations dans le cadre de. . .

22e. 11. 20e

24. 11. 20e

Une poignée de migrants ont été accueillis à Saint-Ouen après une nuit de violences et ont rendu compte des opérations de police de la veille. Et me demande comment la France est arrivée là-bas.

20e. 11. 20e

Vendredi, l’assemblée a adopté la disposition qui désormais « sans préjudice du droit à l’information » prévoit la suppression de la diffusion de l’information. Image d’un policier lorsque son but est «manifeste» d’attaquer «l’intégrité physique ou mentale». . Une retouche pour Darmanin qui ne dissipe pas les doutes.

23. 11. 20e

Une mesure en marge de la loi «Global Security», adoptée vendredi soir vendredi soir, permet aux policiers de garder calmement leurs armes lorsqu’ils ont accès aux écoles et aux installations publiques telles que les salles de concert. Ignorez les nombreux risques et dangers liés à la création d’un spectacle en direct.

23. 11. 20e

Les organisations signataires de l’appel à un rassemblement contre la loi de sécurité globale ont été reçues par le ministre de l’Intérieur. Devant son intransigeance, ils sont allés claquer la porte.

Gérald Darmanin, Didier Lallement, Préfecture de Police, Préfet

Weltnachrichten – DE – La police passe à tabac: l’IGPN et le préfet Lallement sont dénoncés par la gauche et une partie de la majorité
. . Titre associé :
La police suggère: l& # 39; L’IGPN et le préfet Lallement critiqués par la gauche et une partie de la majorité
Didier Lallement risque vraiment de perdre son emploi à Paris?
Évacuation des migrants à Paris: violences policières au cœur de la cSSEANDCHAR # 39; Enquête
Paris: pourquoi le préfet de police, Didier Lallement, est si condamné
Didier Lallement: souvent critiqué, jamais sanctionné
L& # 39; édito de Matthieu Croissandeau: Pourquoi Lallement a-t-il sauvé la tête? – 26/11
Didier Lallement, un préfet de police très politique et passionné de châtiment dévastateur
L& # 39; Évacuation vers la république " légitime" selon Darmanin, qui répète son " Trust" à Lallement
 » Cette évacuation était tout à fait légitime « : Didier Lallement, préfet de police de Paris, a toujours la confiance de . . .
Gérald Darmanin confirme sa confiance en Didier Lallement après l& # 39 ; Évacuation de la place de la République

Ref: https://www.liberation.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]