Weltnachrichten – FR – Marie-Sophie Lacarrau devant Julian Bugier: Forces et faiblesses des modérateurs des « 13 heures »

0
8

. .

DÉCRYPTAGE – Dès lundi les deux journalistes sont en compétition, une sur TF1, où elle suit Jean-Pierre Pernaut. l’autre sur France 2. Deux styles, deux ambiances. Portraits croisés.

Le curriculum vitae Après des stages à Midi Libre et à Villefranchois, cette Aveyronnaise a débuté sa carrière télévisuelle au début des années 2000 en tant que reporter à la rédaction de France 3 Midi-Pyrénées, avant d’être nommée responsable de l’information nationale, le « 12/13 » et le « 19/20 » en alternance, puis les « 13 heures » de France 2 à partir de 2016. La journaliste de 45 ans, figure montante du service public, venait de se voir confier la présentation de « Prodigies » à La Deux, mais, déçue par TF1, elle n’aura animé que la saison 7.

Le style Marie-Sophie Lacarrau dit qu’il se rapproche de ce que veulent les Français. Lors de la première livraison, elle a consacré une partie de son «JT» à ses questions pratiques. . Elle a été profondément touchée que son ex-patron Laurent Guimier ne la laisse pas voir ses followers au moment de son départ précipité de France 2. La femme de 40 ans se distingue également par son esprit humanitaire. La marraine d’une petite sénégalaise, cette mère de deux enfants, n’a pas hésité à quitter son journal pour se rendre en Haïti en tant qu’ambassadrice de l’association Un Enfant par La Main.

« A LIRE AUSSI – Marie-Sophie Lacarrau: » Quand on parle des régions, c’est surtout parce qu’on aime notre pays « 

Ambition S’asseoir dans le fauteuil de Jean-Pierre Pernaut n’est pas facile. Il doit convaincre les 5 millions de croyants avec qui la star d’un a déjeuné tous les jours de ne pas quitter celui. . Par conséquent, Marie-Sophie Lacarrau n’a pas l’intention de changer une recette qui fonctionne. « Je ne viens pas dynamiser les 13 heures de TF1, j’arrive à respecter celles qui existent », confie-t-elle au Figaro.. Cependant, il ne renonce pas à la volonté d’évacuer des pays autres que ceux des régions. Et rêve secrètement d’interviewer Michelle Obama. Et si sa nouvelle maison le lui permettait?

Faits marquants Le jour de son départ, le 18. Décembre, Jean-Pierre Pernaut l’a pris en l’air. Une synchronisation pour le journaliste souriant et pétillant. D’autant que le patron a insisté sur ses atouts: sa ville natale Villefranche-de-Rouergue et son affection pour les régions. Autre force: son bon contact avec les correspondants de TF1 après avoir visité les bureaux en France de la région. L’ancienne locale leur a promis qu’elle continuerait à présenter leurs histoires. Clog Maker et Andouillettes Maker, vous resterez ses héros.

Faiblesses Avec l’ombre du responsable de l’information au-dessus de ses épaules, il lui sera difficile d’imposer un style unique, comme une Laurence Ferrari qui a remplacé Patrick Poivre d’Arvor à l’été 2008. Il sera inévitablement déçu par les fans inconditionnels de Pernaut. Au point de quitter votre journal pour le concours ou même la chaîne d’information? Surtout qu’elle n’était pas la préférée de son idole. Il a préféré Dominique Lagrou-Sempère, son complice d’opérations spéciales dans les villages et marchés de France. .

« A LIRE AUSSI – Le plan de Julian Bugier pour contrer les » 13 heures « de Marie-Sophie Lacarrau sur TF1

Le CV A 39 ans, Julian Bugier a un CV indépendant. Après avoir fait ses débuts sur Bloomberg TV (comme Anne-Sophie Lapix) à Londres, il s’est fait les dents sur BFMTV et ITélé. Depuis l’été 2011, il est la doublure de Laurent Delahousse, David Pujadas et Anne-Sophie Lapix dans France 2. Il commande également des opérations spéciales dans tous les domaines. Les funérailles de juillet ou nationales ainsi que les magazines « Crisis Cell » et « All Account ». . Depuis la rentrée, il se fait également entendre sur la radio Europe 1, où il anime la section de 18h à 20h.. .

Style Même s’il n’a pas été choisi comme successeur, Julian Bugier se considère comme l’héritier de Jean-Pierre Pernaut. «Nous avons un peu le même itinéraire. Lorsqu’il a lancé son journal, il parlait déjà d’argent et de consommation dans son magazine: « Combien ça coûte? ». Ce que je fais avec « Tout compte » a été confié à JDD, qui veut centrer les sujets de son journal sur les « territoires » (sans parler des « régions » comme sur TF1). . Le mimétisme s’arrêtera-t-il là? Comme JPP, osera-t-il commenter l’opportunité de ses lancements de produits?

L’ambition 11 ans sur le banc! Onze ans qu’il croyait en sa bonne étoile. Lorsqu’Anne-Sophie Lapix a été désignée pour succéder à David Pujadas aux «20 Heures» en 2017, il n’a pas caché sa déception. . «Je pourrais prétendre être son successeur», avait-il déclaré à L’Express à l’époque. . Maintenant qu’il assume le rôle principal, il ne peut plus le céder à quelqu’un d’autre de si tôt. Il a décidé de s’installer et aussi de se mettre à l’aise à 13 heures, une réunion qui en trente ans a déjà réuni pas moins de quinze modérateurs!

Forces Grâce à son expérience avec les chaînes d’information, Luxusjoker et Special Edition Anchorman, il n’a pas peur des «dernières nouvelles». Il espère pouvoir étendre cet avantage sur son concurrent et sa sœur. L’arrivée de celui-ci sur TF1 pourrait, du moins l’espère-t-il, déclencher un appel à l’air et lui permettre de retrouver ses déceptions.. Ses premiers journaux seront cruciaux. Et même s’il n’a pas la mèche de Delahousse, ce père de deux enfants a quelques atouts. Le regard d’un gendre idéal qui, s’il est encouragé, pourrait séduire le public.

Faiblesses Son profil très « parisien » avec un voyage entre Londres et la capitale ne parle pas pour lui. Peut-être aimerait-il s’intéresser aux «territoires» dans ses «13 Heures». Né à Blois, fils d’un ancien journaliste du Monde, il n’a jamais connu les joies d’une rédaction locale. La personnalité de l’ancien Joker reste difficile à appréhender. En 2019, il tente de lâcher prise en animant « Les Victoires de la musique » (avec Marie-Sophie Lacarrau, entre autres). . On dirait que ce n’était pas sa meilleure sortie. . .

13h, Marie-Sophie Lacarrau, TF1, France 2, journal télévisé, Jean-Pierre Pernaut, Julian Bugier

Actualités du monde – FR – Marie-Sophie Lacarrau avant Julian Bugier: forces et Faiblesses des modérateurs des « 13 Heures »
. . Titre associé :
Marie -Sophie Lacarrau contre Julian Bugier: le nouveau jeu des 13 heures
– <a href = "/? S = Marie-Sophie Lacarrau contre Julian Bugier: forces et faiblesses des modérateurs des" 13 heures "Marie- Sophie Lacarrau devant Julian Bugier: Forces et faiblesses des modérateurs des "13 Heures"
Nous déjeunons avec J. Bugier à 13 ans. 00 heures
VIDEO – L& # 39; Psycho-Entretien avec Marie-Sophie Lacarrau: " Dès le 4. j& # 39; voulait devenir journaliste! "
Julian Bugier à 13h à France 2: ces changements qu& # 39; après le départ de Marie-Sophie Lacarrau
Les journalistes Marie-Sophie Lacarrau et Julian Bugier s’affronteront à partir de lundi midi.
> Marie-Sophie Lacarrau se fait confiance avant ses 13 premières années. 00:00 à
TF1: Marie-Sophie Lacarrau, le successeur occitan de Jean- Pierre Pernaut
Marie-Sophie Lacarrau, de Jean-Marc Dumontet: « C& # 39; est une force calme »
" je n’arrive pas à faire de la dynamite& »; le 13h de TF1, dit Marie-Sophie Lacarrau

Ref: https://tvmag.lefigaro.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici: EBENE MEDIA TV

Vidéo du jour:

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]