Home Actualité internationale Les Pays-Bas arrêtent l’extraction de gaz du plus grand gisement d’Europe.
Actualité internationale

Les Pays-Bas arrêtent l’extraction de gaz du plus grand gisement d’Europe.

Depuis plus de vingt ans, la population dans la province de Groningue subit des séismes de faible magnitude mais proches de la surface – dus aux poches de vide formées lors de l’extraction de gaz –, qui ont provoqué de nombreux dégâts.

La fin de l’extraction de gaz naturel à Groningue : une décision tardive

Depuis plus de vingt ans, la province de Groningue aux Pays-Bas subit des séismes causés par l’extraction de gaz naturel. Ces tremblements de terre de faible magnitude ont provoqué de nombreux dégâts et ont eu un impact considérable sur la population locale. Le gisement de Groningue, le plus grand d’Europe, a été exploité depuis 1963, générant d’importants profits pour l’État néerlandais. Cependant, face aux risques sismiques persistants et aux problèmes psychologiques rencontrés par les habitants, les autorités ont finalement décidé de mettre fin à l’extraction de gaz naturel.

Des conséquences durables pour la population

Malgré la fermeture annoncée du gisement en 2018, les riverains ont été déçus d’apprendre que les séismes pourraient continuer pendant des années. Les problèmes psychologiques causés par l’extraction du gaz sont nombreux, et de nombreuses personnes ont également été confrontées à des difficultés juridiques et financières pour obtenir des indemnisations. Un rapport parlementaire a critiqué le gouvernement néerlandais pour son manque d’attention aux risques à long terme, soulignant que des mesures devaient être prises pour remédier à la situation.

Une décision motivée par des enjeux énergétiques et géopolitiques

La décision de fermer le gisement de Groningue a été reportée en raison des incertitudes énergétiques mondiales, notamment liées à l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Les autorités néerlandaises ont maintenu onze unités d’extraction en activité pendant une année supplémentaire, mais prévoient de les fermer définitivement en cas d’hiver rigoureux. Cette décision a été prise dans un contexte de tensions géopolitiques persistantes et de dépendance énergétique croissante.

Mots clés : extraction de gaz naturel, séismes, Groningue, Pays-Bas, risques sismiques, problèmes psychologiques, indemnisation, enjeux énergétiques, géopolitique

A LIRE AUSSI ...

Les Sénégalais encore privés d’internet !

Internet (illustration) Les Sénégalais vivent une panne du réseau internet depuis jeudi....

Renforcement militaire au Niger : une alliance audacieuse avec la Russie

Le Niger renforce sa défense en coopérant avec la Russie, accueillant instructeurs...

La Russie étend son marché du diesel jusqu’au Soudan

La Russie exporte du diesel vers le Soudan pour pallier l'embargo de...

Enfants soudanais en exil : l’école salvatrice du Caire

Des enfants soudanais trouvent refuge dans une école du Caire après avoir...

[quads id=1]