Home Actualité internationale Après « tout le monde déteste la police », les députés LFI refusent de se lever en hommage aux policiers morts en service.
Actualité internationale

Après « tout le monde déteste la police », les députés LFI refusent de se lever en hommage aux policiers morts en service.

Appelé ce mardi à réagir à la participation de députés LFI et EELV à la marche interdite de samedi à Paris, Gérald Darmanin a demandé à l’Assemblée de rendre hommage aux policiers morts en service depuis 2020. Le...

Gérald Darmanin demande un hommage aux policiers morts en service

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a demandé à l’Assemblée nationale de rendre hommage aux policiers morts en service depuis 2020. Cette demande fait suite à la participation de députés de La France insoumise (LFI) et Europe Écologie Les Verts (EELV) à la marche interdite en hommage à Adama Traoré. Le groupe des Insoumis est resté assis lors de cette demande d’hommage, ce qui a suscité de vives réactions.

Des députés critiqués pour leur participation à la marche

Gérald Darmanin a considéré que les députés qui ont participé à la marche en hommage à Adama Traoré sans exprimer de regrets ou de désaccord « déshonorent leur mandat et l’avis de femmes et d’hommes politiques ». Le ministre de l’Intérieur a également souligné que les Français ont été choqués par la participation de parlementaires à une manifestation où le slogan était « Tout le monde déteste la police ». Les députés de La France insoumise ont refusé de se lever lors de l’énoncé des noms des policiers morts en service, ce qui a été vivement critiqué.

Des demandes de sanctions contre les députés concernés

Les présidents des groupes de La République en marche (LREM), Renaissance, Horizons et MoDem ont demandé des sanctions à la présidente de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, à l’encontre des députés de La France insoumise et Europe Écologie Les Verts présents à la marche interdite. Ils ont rappelé que le règlement de l’Assemblée prévoit des peines disciplinaires pour les députés participant à des manifestations troublant l’ordre. Les députés incriminés ont été critiqués pour avoir porté leur écharpe tricolore lors de la manifestation au slogan « Tout le monde déteste la police ».

Mots clés: Gérald Darmanin, policiers morts en service, députés LFI, députés EELV, marche interdite, Adama Traoré, hommage, sanctions, Assemblée nationale.

A LIRE AUSSI ...

Lutte contre l’hyperinflation : le Zimbabwe adopte une nouvelle monnaie

Emmerson Mnangagwa, Président du Zimbabwe Plongé dans une profonde crise économique depuis...

Défis et leadership : Kristalina Georgieva reconduite à la tête du FMI

Kristalina Georgieva reconduite à la tête du FMI pour un second mandat...

Hommage émouvant de Samuel Eto’o à Paul Biya : un geste symbolique aux obsèques de son père

Samuel Eto'o rend un hommage émouvant au président Paul Biya lors des...

Vie exemplaire : François Xavier Ngoubeyou, un dévouement sans faille

François Xavier Ngoubeyou, ancien ministre, honoré pour son dévouement au Cameroun. Sa...

[quads id=1]