La CEDEAO critique le départ précipité du Burkina, du Mali et du Niger

0

Le Mali, le Burkina Faso et le Niger quittent la CEDEAO sans respecter les règles de sortie

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a déclaré que le Mali, le Burkina Faso et le Niger, théâtres de coups d’Etat récents, ont décidé de quitter l’organisation sans respecter ses règles de sortie. Lors d’une réunion ministérielle à Abuja, la CEDEAO a réfuté les affirmations des juntes selon lesquelles leur décision était due aux sanctions imposées par le bloc. Les analystes estiment que ce départ sans précédent pourrait compromettre les efforts de rétablissement de la démocratie et de stabilisation de la région.

Une décision hâtive qui ne respecte pas les exigences du protocole de l’association

Le président de la Commission de la CEDEAO, Omar Alieu Touray, a déclaré que la décision des pays membres ne respectait pas les exigences du protocole de l’association, qui prévoit une période de préavis d’un an avant de quitter l’organisation. De plus, les trois États membres n’ont pas pris en compte les implications de cette décision pour leurs citoyens. Les hauts responsables gouvernementaux des pays dirigés par la junte ont également rejeté la possibilité de discussions avec la CEDEAO, réduisant ainsi les espoirs de dialogue pour résoudre la crise.

Des accusations de partialité et de manque d’action

Le ministre malien des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, a accusé la CEDEAO de partialité et de ne pas agir dans d’autres pays où la démocratie est bafouée. Cette déclaration soulève des questions sur la position de l’organisation régionale et met en évidence les tensions politiques croissantes dans la région. Alors que le Mali met en œuvre le plan de retrait sans délai, la CEDEAO doit maintenant faire face à la réalité de la situation et trouver des solutions pour maintenir la stabilité et la démocratie dans la région.

Mots clés : CEDEAO, critique, départ, hâtif, Burkina, Mali, Niger, coups d’Etat, démocratie, stabilité.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire