La Banque mondiale va investir cinq milliards pour électrifier l’Afrique.

0

La Banque mondiale investit cinq milliards de dollars pour électrifier l’Afrique

La Banque mondiale a annoncé son intention d’investir cinq milliards de dollars pour fournir une électricité fiable, peu chère et renouvelable à 100 millions de personnes en Afrique d’ici à la fin de la décennie. Actuellement, environ 600 millions de personnes sur le continent n’ont pas accès à l’électricité, ce qui limite le développement économique et les opportunités d’emploi. En investissant dans des sources d’énergie propres et renouvelables, la Banque mondiale espère contribuer à la réduction de la pauvreté tout en préservant l’environnement.

Un objectif ambitieux pour lutter contre la pauvreté

Lors d’un discours prononcé devant l’Association internationale de développement (IDA) à Zanzibar, en Tanzanie, le président de la Banque mondiale, Ajay Banga, a souligné l’importance de rendre l’électricité accessible à tous. Avec l’engagement de cinq milliards de dollars de l’IDA, la Banque mondiale vise à fournir de l’électricité à 100 millions de personnes d’ici à 2030. Le Rwanda, São-Tomé-et-Principe, la Somalie et la Tanzanie sont les premiers pays à bénéficier de cet investissement, avec déjà six projets approuvés pour un montant d’un milliard de dollars.

Un financement supplémentaire pour soutenir le projet

En plus des cinq milliards de dollars de l’IDA, la Banque mondiale espère réunir 10 milliards de dollars supplémentaires d’investissements publics et privés pour soutenir le projet. Ces fonds seront utilisés pour moderniser les réseaux électriques existants, construire des centrales solaires et renforcer le commerce transfrontalier d’énergie. L’objectif est de créer un monde où le climat est protégé et la pauvreté vaincue. L’électrification du continent africain aura un impact positif sur le commerce, l’agriculture, la sécurité alimentaire et les systèmes de santé.

Mots clés : Electrifier, Afrique, Banque mondiale, investir, cinq milliards, électricité, renouvelable, pauvreté, développement économique, emploi, sources d’énergie propres, environnement, accessibilité, Rwanda, São-Tomé-et-Principe, Somalie, Tanzanie, modernisation des réseaux électriques, centrales solaires, commerce transfrontalier d’énergie, climat, sécurité alimentaire, systèmes de santé.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire