CM – RDC, assassinat de l’ambassadeur d’Italie: les rebelles rwandais des FDLR ont été pointés du doigt

0
7806

Dans l’attaque au cours de laquelle l’ambassadeur d’Italie en République démocratique du Congo et deux autres personnes ont été tués lundi, les autorités congolaises soupçonnent une action des rebelles rwandais des FDLR

La nouvelle de l’assassinat de l’ambassadeur d’Italie en République démocratique du Congo, Luca Attanacio, continue de faire sensation dans le pays de Félix Tshisekedi Les autorités congolaises ont promis une enquête pour découvrir les bombardiers. De ce point de vue , les choses semblent aller assez vite évoluer car cet après-midi dans un communiqué publié par les médias locaux Actualite CD, le vice-premier ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, pointe du doigt les Forces Démocratiques de Libération du Rwanda (FDLR)  » Un convoi du Programme alimentaire mondial (PAM) a été victime d’une attaque armée par des éléments des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) en route vers Rutshuru, groupe de Kibumba, dans la région de Nyiragongo, « on peut lire le communiqué de presse

Les FDLR ont été fondées en République démocratique du Congo en 2000 pour défendre les intérêts des réfugiés hutus rwandais qui sont concentrés dans des camps de l’ex-Zaïre En fait, l’objectif principal des FDLR était de retourner au Rwanda pour renverser le régime du président Paul Kagame. Les éléments de ce groupe avaient flirté pendant un certain temps avec les autorités congolaises, qui bénéficiaient de l’aide, avant d’être finalement combattus. On leur attribue de nombreuses attaques dans l’est de la République démocratique du Congo, en particulier au Nord-Kivu. C’est le cas de l’attaque de Rumangabo (Nord-Kivu), qui a eu lieu le 1er décembre. A ciblé un convoi dans le parc national des Virunga le 25 avril 2020 et lui a coûté la vie Quatre civils, douze gardes de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) ainsi qu’un chauffeur et blessé trois gardes et deux civils

C’est dans le même parc des Virunga que le convoi du PAM dans lequel le diplomate italien s’est rendu à un projet de cantine scolaire dans la région de Rutshuru Luca Attanacio est décédé des suites de ses blessures à l’hôpital MINUSMA de Goma; Son garde du corps Vittorio Lacovacci et un chauffeur congolais du PAM, Mustapha Milambo, sont morts sur place

CM – RDC, assassinat de l’ambassadeur d’Italie: les rebelles rwandais des FDLR ont été pointés du doigt

Ref.: https://www.afrik.com/rdc-meurtre-de-l-ambassadeur-d-italie-les-rebelles-rwandais-des-fdlr-pointes-du-doigt