Masse salariale des agents publics : Voici comment le Cameroun réalise 40 milliards d’économie

0
23

Le Premier ministre camerounais Joseph Dion Nguté s’est entretenu avec les députés le 25 novembre 2020 dans le cadre de la présentation du programme économique, financier, social et culturel du gouvernement pour 2021 que Trésor public a réalisé une économie de 40 milliards l’an dernier FCFA dans la masse salariale de l’État.

Nous avons appris que ces économies résultent de certaines mesures prises par le gouvernement pour assainir le bilan de l’État. Plus précisément, selon le Premier ministre, il s’agit du paiement individualisé des salaires des fonctionnaires et de la dématérialisation des fiches de paie, également appelées «bons de caisse».

En effet, le 14 août 2020, le ministre des Finances a officiellement initié le paiement des salaires via le système de télécommunications piloté par la Banque centrale en Afrique centrale (Systac). Contrairement à l’ancien système, appelé système automatisé de gros montants (Sygma), ce système permet au Trésor public de saisir directement les coordonnées bancaires du bénéficiaire du salaire ou de la pension.

Cela a mis des fonds à la disposition des banques, qui les ont ensuite redistribués sur les comptes des fonctionnaires, ce qui n’a pas permis au département du Trésor de contrôler ou non les montants décaissés. Pire encore, les sommes que les salariés parfois fictifs ou décédés ne recevaient pas étaient généralement détenues par les banques, parfois pendant plusieurs mois sans être restituées au Trésor.

La dématérialisation des bons de caisse a eu lieu en octobre 2019. L’opération a consisté à remplacer les bons de paiement physiques, qui étaient ensuite utilisés pour le traitement de la paie pour les salaires inférieurs à 100 000 FCFA, par des bons. électroniquement. « C’est une démarche qui vise à la fois à simplifier les procédures de rémunération des fonctionnaires et à réduire significativement la fraude? », A déclaré le ministre des Finances Louis Paul Motazé.

Toutes ces réformes sont liées au recensement physique du personnel gouvernemental (Coppe) lancé en 2018. Cette opération, initiée en avril dernier, a finalement permis d’en retirer plus de 10 du bilan, on apprend officiellement que 000 fonctionnaires fictifs sont économisés avec un budget annuel d’environ 30 milliards de FCFA.

REF: investiraucameroun.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]