Découvrez comment La fondation Chantal Biya méprise un camerounais qui demande de l’aide

0
70

La Fondation Chantal Biya, Albin est comme ce que j’entends au Cameroun. Vous ne pouvez pas l’imaginer, mais c’est horrible. Pas une seule personne ici ne vous dira de bonnes choses sur le Cameroun »Mason Ewing, qui n’est toujours pas offensé après ses revers au Cameroun à la Fondation Chantal Biya.

Après trois tentatives, Mason Ewing se demande à nouveau s’il doit quitter définitivement le Cameroun, les difficultés de ses voyages ne l’emportant pas sur son patriotisme. Il est le petit-fils du nationaliste camerounais Abel Kingue, mort en exil.

Il y a un an, Mason Ewing, Ambassadeur de Handicap International, Ambassadeur du Refuge, a été accueilli par l’équipe de football de l’AS Monaco. Ce fut l’occasion pour les footballeurs monégasques de le soutenir pour son initiative et ses réalisations inégalées.

Mason Ewing a 38 ans et est un entrepreneur atypique. Son domaine d’expertise: la mode et les startups innovantes. Ce n’est pas clair; Ils sont cités par plusieurs dizaines de créateurs de mode à travers le monde. Seul le cas de Mason est spécial, il est aveugle.

En 2001, Mason Ewing découvre ses talents d’artiste. Jusqu’à son premier grand défilé de mode à Paris en 2006, il était engagé dans la création de mode et le design de vêtements en Braille. De Paris à New York, toute la presse internationale en a parlé, faisant de Mason Ewing une icône.

Dans un moment, Mason Ewing sera invité par la Grande Muette Française, l’armée (IPAD) à animer une conférence dédiée à la jeunesse française. Votre histoire et votre carrière sont une éducation pour la vie. Mason Ewing est actuellement à Cotonou pour le long métrage «Coup de Foudre à Cotonou» et a amené avec lui quelques étoiles montantes du cinéma français. Une opportunité pour les Béninois, qui voient cette initiative comme une opportunité de vendre l’image du pays à l’international.

Mason Ewing est originaire de Bamiléké dans l’ouest du Cameroun et est le petit-fils d’un nationaliste camerounais passionné qui est persécuté par le premier président camerounais. Le vrai nom Abel Kegne, ce premier activiste de l’UPC, a changé son identité en Abel Kingue afin d’échapper aux renseignements généraux de la police au Cameroun. Il est mort en Afrique de l’Ouest et est finalement enterré loin de la terre de ses ancêtres.

Pourquoi le Cameroun n’utilise-t-il pas ce talent pour sa jeunesse ou pour promouvoir l’image du Cameroun, déjà ternie dans le monde, malgré son succès international et ses contacts diversifiés dans les milieux artistiques, sportifs et politiques? ‘International? Après plusieurs tentatives de retour au Cameroun, qui ont conduit à des échecs et des fraudes en tout genre, Mason ne se laisse pas décourager de son rêve d’influencer la jeunesse camerounaise à travers ses idées et ses projets.

« Ce pays tue des génies », a déclaré un artiste camerounais. Au Cameroun, le talent est reconnu s’il doit être utilisé à des fins politiques. Cela justifie sans aucun doute le mépris du ministre Tchiroma qui, après un entretien dans son cabinet il y a trois ans, n’a trouvé aucun intérêt à promouvoir les idées de Mason.

Au-delà de la mode, Mason Ewing est à la tête d’un conglomérat de start-up innovantes. C’est un modèle pour un jeune dont la part de la population est estimée à 76%. En plus du temps libre, Mason était impliqué dans des jeux vidéo et des programmes éducatifs. Ses actions vont au-delà des aveugles. Des jeux vidéo pour enfants aux programmes vidéo pour les malvoyants …

REF: camerounliberty.net

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]