Home Actualité Cameroun Bamenda : des soldats ouvrent le feu et tuent 2 enfants en patrouille
Actualité Cameroun

Bamenda : des soldats ouvrent le feu et tuent 2 enfants en patrouille

• Trois personnes ont reçu des balles perdues

• Deux enfants de ces trois victimes sont décédés

• La troisième victime est actuellement en soins intensifs

Les faits se sont déroulés mardi à Bamenda, lors d’une patrouille de l’armée. Les soldats qui ont ouvert le feu ont été ciblés par des ambazoniens, selon les témoignages des habitants.

Des témoins disent également que face à la peur, les soldats ont commencé à tirer dans le vide, juste pour faire fuir les Ambazoniens et leur sauver la vie.

Mais malheureusement plusieurs balles ont touché des personnes qui se trouvaient sur les lieux de la fusillade.

« L’un des enfants de 4 ans a été touché à Ngongham lors d’une patrouille… Le deuxième enfant de 16 ans qui se trouvait près de l’église catholique a reçu une balle dans la tête. La victime est actuellement aux urgences », écrit une source.

Chaque mois, un enfant meurt par balles à Noso.

Les décès de jeunes entre 0 et 18 ans sont devenus très fréquents. Mercredi 24 novembre 2021, la crise socio-politique dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest avait encore plongé le pays dans la tristesse. Attaque armée contre une école dans la région sud-ouest d’Ekondo Titi.

Trois étudiants et un enseignant ont été tués lors de cette attaque armée par des inconnus. Emmanuel Orume âgé de 12 ans, Jocelyne Iken âgée de 16 ans et Emmanuel Koum âgé de 17 ans sont les trois étudiants décédés dans l’attaque qui a également tué une enseignante, Song Célestine Fien. Un autre étudiant blessé dans l’attaque est décédé des suites de ses blessures quelques heures plus tard.

Le 12 novembre 2021, Tataw Brenda, une écolière de sept ans, a été tuée par balle alors qu’elle rentrait de l’école à Bamenda. La jeune fille est décédée en rentrant de l’école. Elle a été touchée par un coup de feu tiré par un policier en direction d’un chauffeur de taxi. Selon la police, il a refusé de se soumettre au contrôle. Un autre drame similaire s’est produit un mois plus tôt dans la ville de Buea.

Le 14 octobre 2021, Caroline Ndialle, une écolière de six ans, a été accidentellement tuée après avoir été touchée par une balle d’un gendarme dans la commune de Buea. La victime se rendait à l’école lorsque le véhicule dans lequel elle se trouvait a été poignardé par des balles. Le gendarme qui a tiré a été attaqué et lynché par une foule en colère.

Le 24 octobre 2020, sept élèves de l’école Mothers Francisca ont été assassinées par un groupe d’hommes armés à Kumba dans le sud-ouest.

Le 20 mai à Muyuka 2020 dans la région du Sud-Ouest, un bébé de quatre mois, la petite Martha, a été abattu par des hommes armés au domicile de ses parents.

#Bamenda #des #soldats #ouvrent #feu #tuent #enfants #patrouille

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Real Madrid – Barça : les compositions officielles des équipes avec de grosses surprises

Real Madrid – Barça : les compositions officielles des équipes avec de...

Soudan : la guerre paralyse le système de santé

Mohammed, sept ans, est sans abri. Il a commencé à présenter des...

Real Madrid – Barça : Xavi et ses hommes sous la pression de la presse catalane

Real Madrid – Barça : Xavi et ses hommes sous la pression...

[quads id=1]